Un environnement de confiance va tre cr, ce qui va permettre de mettre en place, au fil des sances, une relation de confiance. Je propose un grand nombre d'outils (jeu instrumental et utilisation de la voix sous forme d'improvisation, coute musicale, expression corporelle, mouvement, relaxation). Les sances peuvent tre individuelles ou en groupe.

Avec la musicothrapie active, je vais partager des sons et de la musique avec le patient, grce diffrents instruments de musique. La diversit de ceux-ci (xylophone, mtallophone, tambourin, djemb, darbouka, ocan drum, maracas, cloche, grelots, violoncelle...) invite mener des explorations ludiques et originales. Il n'est pas ncessaire d'avoir des connaissances musicales pralables et les aptitudes techniques n'ont pas d'importance. Il s'agit avant tout d'improvisation libre. Dans cet espace de jeu et d'exprimentation, le patient est amen mettre en sons des tats intrieurs, des situations vcues ou des sentiments. Grce l'improvisation deux, la communication non-verbale s'instaure rapidement.

L'utilisation de la voix participe la prise de conscience du corps, avec les diffrentes localisations de l'mission du son. La voix permet, grce aux vibrations, de ressentir son corps et donc de le faire vivre. Comme il n'y a pas de "juste" ou de "faux" en musicothrapie, tout le monde peut chanter en toute libert et en se faisant plaisir.

En musicothrapie rceptive, nous coutons ensemble de la musique (soit choisie par le patient, soit par moi). Au cours de l'coute peuvent se rveiller des sentiments, des sensations corporelles, des souvenirs qui seront ensuite repris verbalement ou musicalement.

Des objectifs vont tre fixs afin de pouvoir travailler au plus proche de la demande et du dsir du patient (par exemple : expression des motions, affirmation de soi, crativit, expression corporelle, enveloppement corporelle, lcher-prise, dtente, socialisation, communication, estime de soi)